Browse By

État des lieux local commercial : une étape importante en location.

Quand on souhaite élargir ses activités, la recherche d’un local commercial entre souvent en ligne de compte. C’est une étape cruciale car elle conditionne votre prospérité et l’avenir de vos activités. Vous avez donc intérêt à louer un local qui sera idéalement situé et qui sera adapté aux exigences et aux besoins de votre secteur. Comment procéder alors ?

Quel local choisir ?

Commencez par déterminer un ou deux quartiers dans lequel vous voulez implanter votre commerce. Une étude de marché s’impose pour connaître la clientèle et l’environnement concurrentiel. Parfois, se placer à proximité d’un concurrent direct peut être intéressant car sa clientèle peut potentiellement devenir la vôtre.

N’oubliez pas de considérer votre cible. Si vous êtes par exemple une boutique de haute couture, vous n’aurez certainement pas votre place dans un quartier populaire. De même, privilégiez les locaux qui sont visibles et facilement accessibles. L’existence d’un parking est toujours un plus. Pour trouver plus facilement, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Le bail commercial : la paperasse de la location

Le bail est le contrat établi entre le bailleur et le locataire. De ce fait, son contenu est convenu d’un commun accord entre les deux. La signature du bail signifie qu’ils possèdent une part de responsabilités en cas de litiges, puisque les intérêts de l’un et de l’autre sont autant mis en valeur. La rédaction du contrat de location est de préférence à confier à un professionnel car c’est un document très technique.

Dans le cadre de la location d’un local commercial, la durée de location minimum est de 9 ans. Le montant des loyers est fixé avant la signature, mais le bailleur peut les réviser tous les trois ans. Il existe aussi une somme supplémentaire nommée « pas de porte ». Il peut s’agir d’un supplément sur le loyer ou d’une garantie en indemnité.

Il faut noter que le bail commercial se différencie du bail professionnel. Ce dernier concerne uniquement les professions libérales. Dans ce cas, la durée de location est de 6 ans minimum, mais peut être rompu par le preneur s’il dispose de justificatifs valables.

L’état des lieux pour local commercial

L’état des lieux est une étape importante au moment de la remise des clés. Il s’agit d’un document à rédiger par le bailleur et le locataire qui décrit l’état du logement. Il faut en établir deux : l’état des lieux d’entrée et l’état des lieux de sortie. La plupart du temps, l’intervention d’un huissier de justice est préférable dans la réalisation d’un état des lieux, notamment depuis que la loi Alur a stipulé qu’il faut tenir compte du critère de vétusté.

Un état des lieux commerce permet de déterminer rapidement qui sera chargé de payer les réparations locatives, car comme la durée du contrat de location est assez longue, les dégradations peuvent être nombreuses à la fin du bail. Or, c’est l’un des sujets qui peuvent causer des litiges entre locataire et bailleur. C’est justement pour éviter cela que l’état des lieux a été créé.

D’ailleurs, sachez que la réalisation de cette étape est obligatoire. Le document doit apporter des détails clairs et précis, avec des photos à l’appui pour preuve irréfutable. Il doit ensuite être signé par les parties ayant pris part à sa réalisation, puis joint au bail commercial. En cas d’absence de l’état des lieux, le local sera présumé reçu en bon état par le locataire. S’il y a effectivement des réparations à effectuer au moment de la restitution, il devra donc les prendre en charge coûte que coûte ou le bailleur sera libre de retenir le dépôt de garantie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.