Browse By

Les Canadiens soutiennent Greta Thunberg à Montréal

Le changement climatique est actuellement au cœur des discussions, et parmi ceux qui prennent des actions sur la question, on peut mentionner la jeune activiste Greta Thunberg qui fait largement parler d’elle et qui vient aussi assurer sa présence un peu partout dans le monde. Récemment, elle s’est présentée en tête du mouvement Friday for Climate à Montréal au Canada.

Qui est donc Greta Thunberg ?

Récemment propulsée au rang de symbole de l’activisme contre le changement climatique, rien ne semblait prédestiner cette jeune Suédoise à ce sort. Elle a commencé à faire parler d’elle l’an dernier quand elle a décidé de faire une grève de l’école pour que des actions soient prises en faveur du changement climatique. Elle a ensuite eu l’occasion de tenir un discours au cours d’une réunion organisée par l’ONU, au cours duquel elle s’est mise à dénoncer toutes les grandes compagnies qui ne font rien pour l’environnement.

Depuis cela, elle est reconnue comme étant une des images de proue du monde de l’activisme sur le plan de l’écologie, et elle rallie beaucoup de gens derrière elle pour militer en faveur de cette cause. Etant autiste, elle est aussi présentée comme étant un étendard pour cette communauté, qui est encore assez méconnue et mal perçue dans le monde. Elle se voit aussi attribuer le rôle de représentant des jeunes de son âge qui souhaitent agir pour sauver la planète.

Le ralliement de Greta Thunberg à Montréal

Récemment, il a été question de la jeune activiste suédoise de s’être rendue au Canada, et plus précisément dans la ville de Montréal, où elle a été accueillie à bras ouverts par les habitants. Comme c’est une ville assez cosmopolite, on a pu voir des gens venant de toutes origines, mais on retrouve aussi beaucoup d’indiens natifs, qui sont venus se présenter en masse pour accueillir la jeune fille. A son arrivée, on a quand même gardé en vue que Greta Thunberg reste toujours une adolescente assez timide.

Cependant, elle est devenue une toute autre personne dès qu’elle a pris la parole, et a mentionné des choses comme si le fait que la Suède et le Canada sont considérés comme les leaders en termes d’écologie, ce ne sont là que des paroles vaines. Elle a été acclamée à la fin de son speech, et la maire de Montréal lui a même remis la clé de la ville.

La polémique concernant l’Amazonie

Les tensions sont à leur comble pour ce qui est de l’état du climat actuel, et les incendies qui ont ravagés l’Amazonie au cours cet été n’ont fait que raviver la flamme des activistes écologiques. Pour ce qui est des experts, ceux-ci affirment qu’il n’y a pas de raisons excessives de s’inquiéter sur ce plan, et notamment, les incendies dans l’Amazonie sont assez courants, et que c’est là quelque chose qui arrive assez périodiquement. Aussi, les affirmations comme quoi ce serait les poumons de la planète ont été démontrées comme fausses, dans la mesure où cette partie du monde est quasiment carboneutre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.