Browse By

Comment marcher avec des talons ?

Quoi de plus glamour et révélateur de la féminité que les chaussures à talons. Elles sont les meilleures alliées des femmes, pour les faire paraitre plus grandes, sexy et confiantes.

Conditionner la voûte plantaire

Comme toute partie du corps humain qui s’adapte aux corps étrangers, la voûte plantaire s’accommode instinctivement à toutes les formes de chaussures qu’elle rencontre. Les femmes qui habituent régulièrement leurs voûtes plantaires aux chaussures à talons seront plus à l’aise. Celles qui en mettent tous les jours auront du mal à se remettre à plat. Un port régulier de ces paires haut perchées provoque une forte cambrure des pieds et un raccourcissement du tendon d’Achille. Les premiers conseils, pour bien marcher en talons, sont donc de vous mettre à l’écoute de vos pieds, de les entrainer petit à petit, de choisir les chaussures qui les mettent à l’aise et de respecter leurs limites.

Respectez la largeur de vos pieds

Les petons à silhouette assez régulière sont toujours prêts à se glisser dans n’importe quelle chaussure à talon. Les pieds larges, au contraire, nécessitent de la place. L’idéal est donc de ne pas les comprimer dans des chaussures trop exiguës. Vous risquez, dans ce cas de figure, d’abimer vos orteils. Un « hallus valgus » -communément appelé oignon du pied- caractérisé par une déformation marquée du gros orteil se développera très facilement, conséquemment. Non seulement ça ne sera pas beau à voir, mais c’est également douloureux. En somme, portez des talons qui épousent bien la forme de vos pieds.

Bien répartir votre poids

Il existe des générations de talons conçus pour mettre votre poids sur l’avant du pied. C’est le cas des stilletos, avec pas moins de 10 cm de hauteur ! Ce n’est pas du tout évident de cavaler avec, sans encombre, plus particulièrement si vous n’êtes pas véhiculé ! Idéales pour des « shootings ou des shows », oui ! De telles chaussures peuvent causer des douleurs atroces sous vos orteils ou des cors sous la plante des pieds. Préférez des talons plus épais pour avoir le bon ratio poids hauteur, comme les talons compensés par exemple.

La démarche

Contrairement aux idées reçues, il faut éviter d’accélérer l’allure avec des chaussures à talons. Il faut au contraire modérer les enjambées et défiler suivant des pas assez amples, ni trop grands, ni trop petits. Vous gagnerez en aisance et en souplesse, en limitant vos foulées. Regardez droit devant vous et cessez de river constamment vos yeux sur vos chaussures. Prenez un air naturel en relevant votre tête, en bombant votre buste et en reculant vos épaules. Déroulez bien vos pieds lors des enjambées, pour être stable: posez d’abord le talon suivi de la plante, et enfin les orteils. Imaginez deux lignes parallèles et prenez soin de garder entre vos chaussures à talons un écart similaire à la largeur de vos hanches. Entrainez-vous à marcher avec vos talons neufs chez vous.

Les bonnes chaussures à talons

Choisissez la hauteur qui vous convient. Vous pouvez vous permettre des talons vertigineux, si votre pointure est large. Petites, ne dépassez pas les 5 centimètres. Changer constamment la hauteur de vos talons pour la souplesse de vos pieds. Négligez les chaussures à semelles trop rigides. N’hésitez pas à mettre des coussinets et des bandelettes anti ampoules pour plus de confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.